Appel à communication numéro 10 – Psychopathologie et Cognition : deux spécialités complémentaires ? Intérêts cliniques, expériences, difficultés, fragilités…

Appel à communication - Numéro 10 : Psychopathologie et Cognition : deux spécialités complémentaires ? Intérêts cliniques, expériences, difficultés, fragilités...

Psychopathologie et Cognition : deux spécialités complémentaires ? Intérêts cliniques, expériences, difficultés, fragilités...


De nos jours, la pratique du psychologue se veut de plus en plus intégrative, ainsi les psychologues tiennent compte des différentes dimensions psychologiques, cognitives et sociales, ainsi que des dynamiques relationnelles dans leurs évaluations psychologiques. Il en est de même pour les neuropsychologues, qui intègrent les aspects psychopathologiques ou les traits de personnalité de leurs patients dans leurs évaluations.
La psychopathologie et la cognition se questionnent donc dans de multiples allers-retours. Nous nous interrogeons fréquemment sur l'influence des aspects psycho-comportementaux sur la cognition lors de nos consultations. La présence d’un syndrome dépressif ou anxieux peut impacter fortement nos mesures de la cognition. A l’inverse, l’émergence de difficultés cognitives peut être le principal facteur de modifications psychopathologiques. Leur prise en compte est donc fondamentale.
Le partage de nos expériences cliniques nous permettra d’identifier plus aisément ces liens complexes et leurs limites. L’influence réciproque du comportement et de la cognition a lieu à tous les âges et n’est pas spécifique à une pathologie.

Comme toujours, les membres du CER ont à cœur de transmettre et faire partager vos expériences de clinicien.ne.s. Nous vous proposons donc, pour ce prochain numéro des Cahiers, de prendre un temps pour rédiger vos analyses, vos réflexions, vos expériences de situations cliniques particulières que vous avez pu vivre et qui vous ont questionné dans cette interaction entre psychopathologie et neuropsychologie.

Nous ferons aussi, dans la mesure du possible, une place à des articles hors de ce thème pour illustrer l'étendue du monde de la neuropsychologie. Comme dans les précédents numéros, vos écrits peuvent être centrés sur la présentation d’un outil, du concours sur titre des psychologues, des DU, des entretiens annuels, d’une méthode... Cela peut prendre la forme d’une étude de cas, d’un article scientifique, d’une revue bibliographique ou tout autre format qui vous paraît pertinent.
Le Comité d’Edition et de Rédaction des Cahiers de Neuropsychologie Clinique vous propose de lui faire parvenir avant le 1er septembre 2022 vos intentions de proposition de communication sur ce thème à l’adresse cahiers[at]ofpn.fr.
La soumission de votre article est attendue pour le 15 octobre 2022 minuit.

N’hésitez pas à consulter les consignes aux auteurs sur le site internet des Cahiers ou nous contacter par mail (cahiers[at]ofpn.fr), via le forum de l’OFPN, Facebook ou Twitter.

Le Comité d'Edition et de Rédaction
Les Cahiers de Neuropsychologie Clinique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.